Chapitre IV - LA POLITIQUE


Au sommet, mais pas d’une hiérarchie

Reprenant l’ascension où nous l’avions laissée, le cocktail « politique-fatigue » s’invite dans le cerveau de ma partenaire et y fait entendre des grondements peu rassurants. Tout comme le message de la pancarte avertissant qu’on entre dans une zone où « many have died »…  Mais  elle survit, gravit et finalement sourit, tout ça sans hiérarchie !

Pause publicitaire

Lire la suite »

Vaincre le fatalisme avant la montagne

Même loin en haut d’une montagne, des « raisons humanitaires qui apparaissent évidentes » peuvent nous ramener brutalement dans l’actualité…

Pause publicitaire

Lire la suite »

De quelques ordures d’hier et d’aujourd’hui

Lire sur le coup d’état récent au Honduras dans le New York Times en haut d’une montagne, c’est un peu chercher le trouble. Se rappeler un reportage sur Kissinger à la télé, là vraiment, c’est le trouver à coup sûr ! Récit d’une autre mauvaise nuit…

Pause publicitaire

Lire la suite »

Sortir d’un cul-de-sac évolutif

La découverte fortuite d’une plaque d’argile, associée au chaud soleil qui tape sur nos têtes, nous plonge dans un petit délire qui nous fait remonter jusqu’aux origines de la vie. De là, nous parcourons toute l’évolution, non sans croiser quelques voies sans issue ayant pour nom Bush, oligarchie, capitalisme…

Pause publicitaire

Lire la suite »

D’étranges problèmes techniques dont on n’a jamais pu localiser la source nous obligent cette semaine à scinder en deux notre épisode. Désolé pour le clic supplémentaire que cela exigera de notre cher public. Quand on s’affiche avec des gens de « l’ultra-gauche », voilà les dangers auxquels on s’expose…

(une chance (pour eux) que le ridicule ne tue pas)

*

Khadir de plus ?

Les plages splendides des bords du Saguenay semblent propices aux confidences puisque ma compatriote va me faire un aveu, que dis-je, un scoop, une bombe, un pic, un cap, bref elle va m’avouer avoir sur la conscience le pire crime qu’une anar puisse commettre…

Pause publicitaire

Lire la suite »

Baie tranquille et manif cauchemardesque

Ayant survécu à leur premier temps des Fêtes en commun, nos valeureux aventuriers ressortent leur tandem l’été suivant et remettent ça cette fois-ci sur les rives du majestueux fjord du Saguenay. Le décor est donc toujours aussi sublime, les anecdotes de voyage aussi juteuses que leur classique salade de canne, et notre chère anar, fidèle à elle-même, chiâleuse à souhait et obsédée par tous les connards de droite qui retardent l’avènement d’un monde meilleur…

Lire la suite »

Propulsé par WordPress. Thème: Motion par 85ideas.